Partager facebook twitter

60ᵉ parallèle

logo-streetinterview

Reportage musical en terres suédoises

Moon & Sun – Bo.

Fasciné depuis quelques années par la scène musicale suédoise, j’ai décidé d’y effectuer une plongée de deux semaines. Ce que j’en ai rapporté, vous le trouverez ici, sous le 60e parallèle.

Grâce à StreetInterview, vous allez pouvoir accéder à une lecture différente du reportage, en vous « rendant » là où j’ai rencontré artistes, vidéastes, gérants de labels ou de salles de concerts. Laissez-vous guider, à chaque emplacement vous trouverez un lien vers l’interview correspondante. Bon voyage.

Julien Bourgeois, photographe parisien et fasciné par la musique suédoise

{lat:48.826143,lng:2.359904,pov:{heading:300,pitch:10,zoom:1.5}}

Tout commence ici, dans le 13e arrondissement de Paris. J’y rencontre Julien Bourgeois, un jeune photographe français, qui me raconte sa fascination pour la Suède. Là-bas, il y photographie ce que la scène musicale a de plus excitant. Lui aussi tente de percer le mystère de l’alchimie musicale suédoise : ce travail va devenir un livre, qui devrait sortir bientôt.

Vous pouvez retrouver son interview en intégralité ici.

Le site perso de Julien Bourgeois.

Arrivée à Stockholm, le thermomètre coincé à -20 degrés.

{lat:58.855947,lng:17.215764,map2:{zoom:15},panoramio:{uid:1259945,pid:30729899}}

J’atterris en Suède en plein mois de janvier, au milieu du mètre de neige qui recouvre le pays. Le thermomètre est scotché à 20 degrés au dessous de zéro, le soleil se couche à 15 heures. Bienvenue sous le 60e parallèle.

Emanuel, de I’m From Barcelona

{lat:59.298817,lng:17.995978,pov:{heading:125,pitch:1,zoom:1}}

Je rencontre Emanuel Lundgren, le leader de la chorale (29 membres) I’m From Barcelona, qui m’accueille dans son appartement du Sud de Stockholm. Ce dernier, petite caverne joyeusement foutraque, est aussi chaleureux que le quartier est paisible.

Vous pouvez retrouver son interview en intégralité ici.

Emmanuel Lundgren

Emanuel Lundgren (Crédits Photo : Creative Commons Kmeron.)

Le site officiel de I’m From Barcelona. Leur dernier album sur Deezer, Spotify.

Peter, de Peter Bjorn John

{lat:59.313246,lng:18.082395,pov:{heading:-30,pitch:1,zoom:0.7}}

Peter Morén, le Peter de Peter Bjorn & John (qui ont notamment composé Young Folks ou Nothing To Worry About) me donne rendez-vous dans le meilleur bar de Stockholm, dans le quartier branché de Södermalm. Autour de nous, de jeunes hipsters tirés à quatre-épingles côtoient des papas-poussettes accompagnés de leurs petites têtes (très) blondes. Il me parle de sa petite ville natale, d’un concert surprise dont je ne dois parler à personne et du dernier album du trio, qui sort dans deux mois.

Peter Morén

Peter Morén. (Crédits Photo : Creative Commons Ronald Dean)

Vous pouvez retrouver son interview en intégralité ici.

Peter, Bjorn & John sur Spotify, leur dernier album sur Deezer, leur site officiel.

Avec les équipes de la meilleure salle de concert de Stockholm, le Debaser

{lat:59.320733,lng:18.072922,pov:{heading:-5,pitch:15,zoom:1}}

Je prends rendez-vous dans les locaux proprets et ultra-moderne du Debaser, l’entreprise qui gère la meilleure salle de concert de la capitale suédoise. Fondée il y a dix ans d’après la célèbre chanson des Pixies et alors que la dernière salle de la ville venait de fermer ses portes, cette salle a redonné aux musiques indépendantes un lieu de choix. Avec vue sur la vieille ville, elle fait figure d’épicentre de la scène musicale de Stockholm.

Vous pouvez retrouver l’interview de l’équipe du Debaser en intégralité ici.

Debaser

Le site du Debaser.

Oskar, du site Kvalität

{lat:59.312902,lng:18.079123,pov:{heading:-60,pitch:1,zoom:1}}

Je prends rendez-vous dans un petit bar de Södermalm avec Oskar Palmbäck. Ce dernier a fondé avec quelques amis un site qui fait de plus en plus parler de lui : Kvalität. S’il manquait à la Suède sa Blogothèque, la voici : à la fois studio de production vidéo réalisant des clips pour quelques artistes triés sur le volet et organisateur de concerts, ce tout jeune collectif s’est surtout fait connaître pour ses sessions live filmées dans un magnifique vieux théâtre. Le bar où nous discutons, me dit-il, est le nouveau QG de l’indie suédoise, où l’on est servi par des membres des Concretes et des Shout Out Louds (sic).

Vous pouvez retrouver son interview en intégralité ici.

Logo de Kvalität

Le site de Kvalität et une superbe session filmée avec The Tiny.

John, du label Hybris

{lat:59.314854,lng:18.031544,pov:{heading:0,pitch:0,zoom:1}}

Les labels de qualité foisonnent à Stockholm et dans tout le royaume. C’est dans les locaux d’Hybris (El Perro Del Mar, Elias & The Wizzkids, Familjen, Niva…), que j’ai rendez-vous, un étage au dessous de Strand, une des salles les plus excitantes de Stockholm. Ma discussion d’une heure et demie avec John, grand échalas déluré, sera sans doute la plus intéressante et la plus enrichissante de mon séjour.

Hybris

Vous pouvez retrouver son interview en intégralité ici.

Retrouvez tous le catalogue d’Hybris sur son site officiel.

Jonathan Forster, general manager Europe de Spotify

{lat:59.333961,lng:18.074943,pov:{heading:120,pitch:5,zoom:0}}

Lancé en 2006, Spotify est en passe de réussir un pari fou : faire payer pour de la musique. Avec 1 million d’abonnés payants dans 7 pays, 9 autres millions d’utilisateurs supportant la publicité et presque 100 % des Suédois de 15 à 25 ans l’ayant adoptée, cette start-up fondée à Stockholm par un suédois devrait atteindre l’équilibre en 2011. Rencontre avec Jonathan Forster, general manager Europe, alors que le tant attendu lancement du service aux Etats-Unis devrait intervenir « très bientôt ».

Vous pouvez retrouver son interview en intégralité ici.

Jonathan Forster

Le site de Spotify.

Retour à Paris, à l’Institut suédois

{lat:48.858249,lng:2.362463,pov:{heading:0,pitch:0,zoom:1}}

C’est à Paris qu’elle avait commencé, c’est aussi à Paris que se termine mon exploration suédoise, avec Gunilla Norén, responsable de la (très bonne) programmation musicale de l’Institut suédois. L’occasion de se pencher sur le seul centre culturel suédois du monde et sur la fascination très française pour la musique suédoise.

Vous pouvez retrouver son interview en intégralité ici.

L'institut Suédois

L’institut suédois

par Martin (OWNImusic)

OWNImusic, la déclinaison musicale d'OWNI, a voulu en savoir plus sur les innombrables mystères de la musique contemporaine suédoise. Pays froid et peu peuplé, c'est pourtant le premier exportateur mondial de musique par tête de pipe. Au delà de l'héritage étouffant d'ABBA, une plongée dans une des scènes européennes les plus vivantes et les plus excitantes.

Vous avez apprécié cette lecture ?

Abonnez-vous au site : RSS
Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*