Partager facebook twitter

Cankun

Cankun

Cankun c’est le mois de Septembre. C’est jaune, rouge, un peu vert des fois. La plage, les feuilles qui tombent et des lunettes en forme d’étoile. Une ode à la répétition pyschédélique, aux ambiances tardives d’une journée chaude et d’une nuit fraiche. Et une streetinterview aussi.

Cancun | Mexique

Coral sands by cankun

J’aime les groupes/artistes qui ont choisi un nom de ville. Chaque endroit est plus ou moins connoté artistiquement selon son architecture, sa couleur dominante, ses odeurs. J’ai choisi d’utiliser Cankun pour plusieurs raisons, mais principalement parce que je souhaitais une ville avec un climat plutôt tropicale et qui soit totalement has been. J’aurais pu choisir une ville espagnole de la Costa Brava, mais Cankun m’est venue assez facilement, la rythmique du mot sonnait bien également (en plus de la fascinante histoire Maya du Mexique).

Chicago | USA

J’ai grandi avec le son de Chicago, avec Thrill Jockey, Tortoise, Gastr del Sol, Jim O’Rourke, Drag City etc…C’était la fin des années 90 et je pense que c’était une période extraordinaire musicalement, en tout cas pour ce type de musique. La liberté totale de ces artistes m’a beaucoup apporté.

Montpellier | France

La ville où je suis né et où j’ai grandi. J’ai une relation assez étrange avec cette ville, totalement amour/haine. J’aime sa légèreté, sa proximité de la mer (l’eau est mon élément préféré) et je déteste la plupart des gens qui la peuplent.

Lac de Charpal | France

J’habite désormais dans un des endroits les plus déserts de France en terme de population. C’est assez étrange de l’écrire, de le vivre. Le Lac Charpal est un endroit hors du temps, entouré d’une grande forêt de sapin. On s’imagine facilement être en Finlande ou au Canada. Il m’est sentimentalement important, il dégage une puissance naturelle autant en hiver qu’en été. S’en dégage aussi une certaine mélancolie. C’est pour ça que j’ai choisi le morceau de Hood, Houses Tilting Towards the Sea, un disque magnifique, d’un groupe sous estimé. Ce disque a longtemps été une référence absolue.

Ile de Senja | Norvege

Je suis allé quelques jours sur cette magnifique et grande ile au nord de la Norvège fin Aout. Le soleil à cette période ne se couche que quelques heures. Après quelques bières et un peu d’aquavit, vers minuit, le soleil s’est enfin presque totalement couché. Et là dans le ciel plusieurs aurores boréales. Ce fut un moment fort et intense, plein de psychédélisme. Et dans ma tête est venu ce morceau de Panda Bear, Take Pills.

Fuencaliente de la Palma | Iles Canaries

Le sol y est tout noir, fruit d’un volcanisme hyper actif. C’est un idéal tropical particulier. Quand je suis rentré dans l’océan tout seul, je me suis dit que si il y avait eu des palmiers sur ce sol très noir ca aurait pu être vraiment cool (l’endroit en lui meme est déjà exceptionnel). Et je me suis remémoré le fantastique clip d’Apple Walk de Ducktails, et j’ai plongé la tête sous l’eau.

Lisbonne | Portugal

J’ai toujours été attiré par cette ville. Je vais avoir l’occassion de m’y rendre pour une petite tournée en Espagne et au Portugal que nous allons faire avec Holy Strays courant Janvier. Le mélange océan, ville colorée, palais irréel, tramway/funiculaire me fascine. Sur scène je jouerai surement Mundaka.

Vous avez apprécié cette lecture ?

Abonnez-vous au site : RSS
Partagez cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*