Partager facebook twitter

Dorian Wood

Dorian Wood

♫ Ecouter : Bolka | Black Pig Suite

A écouter des groupes encore et encore, on finit par s’habituer, par trouver que tout se ressemble, que bizarrement tout se vaut. Bien sûr c’est faux mais la profusion mène parfois à la confusion. Pourtant le talent à l’état brut sait se faire entendre : je me souviendrai longtemps de la première écoute de Bolka de Dorian Wood. Ce diamant noyé dans cette mine de charbon, les jurés l’ont également repéré. Et lorsque le colosse de 120 kilos apparaît en robe sur scène pour chanter d’une voix presque féminine, le talent se drape dans la grâce, et la surprise se fait frisson. Les lieux qu’il a choisi, la manière dont il se livre parachèvent le portrait d’un artiste complet.

Appartement de Dorian | Los Angeles | USA

{lat:34.080754,lng:-118.276204,pov:{heading:92,pitch:-2,zoom:1}}

Quelle a été l’influence de cet appartement sur Bolka ?

Je relie fortement Bolka à cet appartement. J’étais incroyablement pauvre à cette époque, je vivais avec des cafards, des souris et des moisissures.

J’ai traversé 3 relations pendant que je vivais là, mais seulement 2 m’ont touché au point d’écrire des chansons à leur sujet.

J’avais un magnifique piano droit rouge clair, avec lequel j’ai composé BOLKA. Il se mariait avec la couleur du plafond. Les murs du salon étaient bleu clair, et la cuisine vert citron.

Un jour un membre de gang s’est fait tiré dessus juste en face. J’ai quitté l’appartement peu de temps après.

Studios Mysterious Mamma | Los Angeles |USA

{lat:34.117884,lng:-118.261023,pov:{heading:213,pitch:-7,zoom:1}}

Meilleur souvenir de l’enregistrement ?

L’enregistrement au complet était génial. Tous les musiciens impliqués dans Black Pig Suite étaient des amis chers.

Nous nous sommes superbement bien entendus, et avons fait 6 prises ininterrompues de la Suite au complet, ce qui est plutôt pas mal pour une journée entière d’enregistrement !

A tel point qu’après les sessions, plusieurs musiciens étaient très contents de rentrer chez eux directement, sans sortir boire des coups. Je ne les blâme pas.

My Taco | Los Angeles | USA

{lat:34.114844,lng:-118.182619,pov:{heading:-185,pitch:-1,zoom:3}}

Quel est ton rapport à la bouffe ?

Je suis accro à tout ce qui va dans ma bouche et qui doit être mâché.

Cimetière de Forest Lawn | Los Angeles | USA

{lat:34.151129,lng:-118.326788,pov:{heading:120,pitch:0,zoom:1}}

Est-ce que tu passes beaucoup de temps dans les cimetières ? Est-ce que cela a un impact sur ta musique ?

Ce cimetière est un endroit vraiment relaxant. Ma tante et mon arrière grand-mère sont enterrées là-bas.

J’aimerais pouvoir y passer plus de temps et plus souvent qu’une fois par mois. Etonnamment, et j’en suis le premier surpris, cela a très peu d’impact sur ma musique.

Los Angeles Contemporary Exhibitions | USA

{lat:34.101582,lng:-118.331875,pov:{heading:188,pitch:3,zoom:1}}

C’est quoi cet endroit ?

Le Centre d’Expositions Contemporaines de Los Angeles est une galerie où je fais beaucoup de performances artistiques.

Vous pouvez en voir une ici .

J’y ai également tourné la vidéo de « Brutus ».

Le Poisson Rouge | New York | USA

{lat:40.728567,lng:-73.9999770,pov:{heading:-140,pitch:-4,zoom:1}}

Quels souvenirs te font aimer cet endroit ?

Les personnes qui tiennent LPR sont de belles personnes. J’y ai déjà joué 2 fois, et j’espère y rejouer au printemps.

De tous les lieux où j’ai joué, c’est le LPR qui offre le meilleur son.

La dernière fois que j’y ai joué, il y avait Little Annie et des membres du groupe El-Haru Kuroi, ainsi que mon groupe. Nous avons créé un son si massif et si beau que ça m’a donné envie de chier du sang.

Texas Fire House Club | New York | USA

{lat:40.760967,lng:-73.942762,pov:{heading:110,pitch:7,zoom:1}}

Certains disent que tu étais saoul dans cet endroit ?

TRES saoul. Tout ce voyage à NYC était très étrange, plutôt malsain. J’avais rencontré cet idiot du Québec qui m’a brisé le cœur lors de ma dernière soirée là-bas.

Alors je suis arrivé au Texas Firehouse, et ils offraient des verres gratuits aux artistes. J’ai pris 6 vodka tonic très fortes.

Au moment de jouer, j’étais complètement nu, enroulé dans un long tissu rouge, me roulant sur le sol en hurlant. C’était terrible.

J’ai sauté dans un taxi juste après le concert et suis arrivé à l’aéroport avant même l’ouverture. J’ai appelé ma meilleure amie, qui vivait à L.A., et j’ai pleuré, pleuré et pleuré encore. Très, très saoul.

La comète 347 | Paris | France

{lat:48.869428,lng:2.369229,pov:{heading:-93,pitch:7,zoom:1}}

Tu portais un drôle de masque à La Comète…

Oui. Mon amie et collaboratrice Leah Harmon a créé ce masque pour moi, pour mon anniversaire l’année dernière.

C’est un masque de homard, fait du même tissu utilisé pour la performance du LACE que je mentionnais plus tôt. J’aime beaucoup ce masque car je peux aisément boire et fumer avec.

Dorian et son masque

La critique du 3ième concert Parisien de Dorian Wood

Ladurée | Paris | France

{lat:48.855617,lng:2.334044,pov:{heading:95,pitch:0,zoom:1}}

Est-ce que vous avez des macarons aux USA ?

Rien de comparable à La Durée. Aux USA, on a des bagels.

Camden market | Londres | Angleterre

{lat:51.539723,lng:-0.143444,pov:{heading:-25,pitch:-5,zoom:1}}

Paris, Londres, Barcelone, Berlin dans quelques jours… Excitant ou oppressant ?

Plutôt stimulant. Il est bon de savoir que j’ai toujours l’énergie pour voyager autant à mon vieil âge.

St Giles in the Fields | Londres | Angleterre

{lat:51.515266,lng:-0.1282950,pov:{heading:-178,pitch:4,zoom:1}}

Peux-tu nous en dire plus sur Brutus ?

« Brutus » est un recueil de chansons que j’ai amassées durant ma tournée européenne l’année dernière. Je ne pouvais pas passer à côté de l’opportunité de les enregistrer au St Giles. Un peu d’inspiration et très peu de sommeil.

J’avais une technicienne incroyable, Sherry Ostapovitch. Elle m’a aidé à configurer le St Giles et à m’y sentir à l’aise. Nous avons enregistré pendant 8 heures. Ce fut un grand plaisir.

Back Home

{lat:33.944428,lng:-118.3986280,pov:{heading:-234,pitch:3,zoom:1}}

Et le mot de la fin (photo, webcam, mp3), comme tu le sens…

Dorian Wood prépare l’enregistrement de « Rattle Rattle » avec 100 musiciens.
Il a besoin de votre aide !

par Net Emergence

Une utopie musicale, parce que l'on peut proposer, au détour d’un click, à des personnes qui n’en ont pas l’habitude la possibilité de découvrir d’autres sons, d’autres artistes, d’autres univers...

Vous avez apprécié cette lecture ?

Abonnez-vous au site : RSS
Partagez cet article :

2 réponses à Dorian Wood

  1. Ping : Dorian Wood | 100 musiciens pour son prochain album | Net Emergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*