Partager facebook twitter

Kronem | Pocahontas

kronem-bandeau

Kronem est le premier artiste Net Emergence découvert avec Monkey Wrench. S’il a depuis rejoint le jury, il vient surtout de sortir son premier album : Pocahontas. Rencontre avec un artiste 100% solo.

Jamestown | Williamsburg | USA

{lat: 37.220437, lng: -76.791213, pov: {heading: -440, pitch: 0, zoom: 0}}

Ton premier album s’appelle Pocahontas…

En fait, pocahontas, c’est une image que j’ai dans la tête depuis des années. Pour plein de raisons. Déjà parce que Pocahontas n’est qu’un surnom qui est généralement traduit par « petite dévergondée » ou « petite rebelle » et que j’aime cette idée quand il est question de musique. Pocahontas c’est deux mondes (acoustique/électrique). En fait, dès que j’ai décidé des chansons à mettre dans ce disque, je savais que le titre était « parfait ». Il me semble coller à ce que je fais à la perfection en tout cas.

Off Ramp | Seattle | USA

{lat: 47.618738, lng: -122.329107, pov: {heading: -80, pitch: 0, zoom: 2}}

Ce lieu qui a accueilli Pearl Jam est désormais un bar à cocktail. Heureux ?

S’ils font encore des concerts, ça me va. C’est le lieu idéalisé de mon enfance, lié à Seattle aux groupes que j’adore. Un lieu qu’on pouvait voir dans un film pas terrible comme Singles de C.Crowe avec pearl jam, soundgarden, alice in chains dedans. Bref, la BO idéale. Et surtout c’est là que j’ai compris que ça pouvait être vachement bien à côté « de chez toi » et que le Pearl Jam de demain était peut-être en train de péter des cordes sur la scène de la MJC de la rue d’en face.

Le forum | Vauréal | France

{lat:49.030559,lng:2.021997,pov:{heading:0,pitch:0,zoom:1}}

On est perdu là non ?

Là, on regarde la masse grise et informe qui se trouve au fond de la photo. Dans la zone comprise entre le lampadaire et l’arbre. C’est une salle de concert et de répétition ou j’ai posé mes amplis depuis… 10 ans ? La base de ça c’est « Thierry ». Toujours bien accueilli, je ne me souviens pas avoir payé un café. Il y a deux autres salles à retenir : L’observatoire (Cergy), la salle ou a été enregistré POCAHONTAS (avec Thierry, justement) et la Luciole de la MJC d’Herblay avec une équipe fantastique et une volonté de locale et d’émergence quand des salles plus installées se transforment peu à peu en étape de tournée. Je ne crois pas que la fête de la musique remplisse le cahier des charges d’une politique culturelle… même indigne.

La rue | Avignon | France

{lat: 43.950635, lng: 4.806412, pov: {heading: 80, pitch: 0, zoom: 1}}

Jouer dans la rue c’est un plaisir ou un enfer ?

L’enfer non, parce que la paire d’oreilles qui reste devant toi à écouter réconforte cent fois plus que celle de cette femme qui balance – sur moi- une pièce de 2€ avec le regard qui dit : « trouve-toi un travail ». C’est difficile comme conditions par contre, c’est là que j’ai commencé à percuter l’importance de … « fermer sa gueule quand on a rien à dire entre deux chansons ». Je crois ne m’être plus jamais excusé d’être là par la suite. De bons souvenirs que ce festival d’Avignon et que ce Palais des Papes.

Une plage | Ile de Ré | France

{lat:46.175804,lng:-1.391015,map2:{zoom:17},panoramio:{uid:1248387,pid:28234958}}

Pourquoi l’ile de ré ?

Alors là.. c’est chez moi. Tout bêtement. J’y suis « né » (et je n’en démordrais pas, le reste n’est que détails que la légende ne retiendra pas… et puis le 9ème arrondissement c’est pas si loin). Je passe mes étés là-bas. Je me désespère de voir ce que mon île est devenue, mais… je ne vois pas trop comment m’en passer en fait. Retenez simplement qu’il n’y a rien à voir, rien à faire, il pleut en permanence cette île est construite sur un vieux cimetière de marin indien. Cassez-vous !

Le Zénith | Paris | France

{lat:48.893961,lng:2.392715,map2:{zoom:17},panoramio:{uid:3926477,pid:29629818}}

Il y a des salles plus chaleureuses. Pourquoi celle-ci ?

Parce que c’est la seule salle dans laquelle je n’ai jamais été déçu de ce que j’ai vu. Bizarrement. De Pearl Jam à Soundgarden en passant par… heu Kings of Leon, je n’ai pas souvenir d’un mauvais concert là-bas. J’ai surement de la chance et puis, je ne sais pas, mais je trouve que c’est le compromis idéal entre grande taille et proximité.

Guitar Village | Domont | France

{lat: 49.040024,lng: 2.339541}

Passes-tu tout ton argent dans tes instruments comme la plupart des artistes ?

C’est surtout une super boutique où on est bien reçu (en tout cas, moi, je le suis). Et le boss est toujours de bons conseils. Beaucoup de mon matériel vient de là effectivement, mais c’est affaire de hasard (la bonne telecaster au bon moment.. Tu sais ce que c’est).

Studio du chat perché | Cergy | France

{lat:49.049011,lng:2.027404,pov:{heading:150,pitch:0,zoom:1}}

Pourquoi un studio plutôt qu’un autre ?

Planqué derrières les arbres il y a le Studios du Chat Perché où j’ai rencontré Thierry (Cf. 3). On (mon groupe) l’a suivi tant qu’on le pouvait dans les structures ou il a bossé parce que ce garçon est une perle. 15 ans plus tard, j’ai pu bosser avec lui sur scène et sur le disque. C’est donc, pour répondre à la question, pas tellement le studio qui m’a fait poser mes valises, mais les humains qui le tiennent. J’ai suivi Thierry. Et il se trouve, qu’en sus, ils sont plutôt confortables.

Le macareux | Paris | France

{lat:48.868882,lng:2.344205,pov:{heading:250,pitch:0,zoom:1}}

Il faut le savoir qu’il y a une salle par ici. Comment tu t’y es retrouvé ?

Je joue en ouverture à un concert de L-DOPA. Je croise un mois plus tard à la soirée de lancement de l’album d’Eliote & the ritournelle, un garçon nommé Nicolas P qui me dit qu’il avait trouvé ça bien et qu’il fallait qu’on se fasse une affiche Nico.P, Ok et moi-même. La cave voutée du Macareux sera la première des 3 dates avec ces deux artistes… en solo acoustique. Excellent souvenir que cette date. J’espère faire ça de nouveau.. hein ? hein ?! J’en profite pour parler de Guillaume qui me sidère. Ok est un projet fantastique, Eliote & the ritournelle est un projet fantastique. Voila des groupes que je veux voir chez moi, dans mon Val d’Oise. Supers musiciens, supers bonhommes, super musique… on attend quoi au juste pour les piquer aux caves parisiennes ? Et c’est guillaume qui m’a envoyé vers Jonathan, l’ingé son de l’album.

Games | Paris | France

{lat: 48.87602, lng: 2.326855, pov: {heading: 440, pitch: 0, zoom: 1}}

Tu ne joues pas à Guitar Hero quand même ?

1er vice en dehors de la musique. J’ai un jeu vidéo dans la main depuis… que je suis né. J’aurais préféré trouver une petite boutique de jeu-vidéo indépendante, mais soyons honnête, je suis fauché et ce genre de boutique est la seule façon que j’ai de jouer à pas cher. En fait… je ne pouvais pas pointer de site internet depuis google earth ! Je joue… aussi, à Guitar Hero, mais dès le troisième opus, j’ai commencé à saturer.

Metro | Ōsaka | Japon

{lat:34.705517,lng:135.498312,map2:{zoom:17},panoramio:{uid:4084506,pid:38315102}}

Le ukulele c’est vraiment indispensable ?

Indispensable : non. J’en joue d’ailleurs assez peu sur scène (pour les set acoustiques uniquement et encore). Mais c’est un instrument que j’adore. La voix et la mélodie prennent un son et un sens particulier quand on en joue. Mon premier ukulele est un cadeau venu directement du Japon et je n’imagine pas partir en vacances sans. C’est un instrument sur lequel je ne m’éparpille jamais comme ça peut parfois être le cas en électrique… généralement j’aime les structures simples Couplet, refrain et les chansons d’une minute trente. J’ai tellement la sensation qu’il se suffit à lui-même…

Royal Pier Road | Gravesend | United Kingdom

{lat: 51.444629, lng: 0.371232, pov: {heading: 40, pitch: 0, zoom: 2}}

Encore Pocahontas ?

L’endroit ou Rebecca Rolfe, né Matoaka a.k.a Pocahontas, est morte. L’album est terminé et comme le précédent, je veux passer à autre chose rapidement. J’ai construit un truc sur l’album comme je le voulais et je suis très content du résultat. Ca fait plus d’une année qu’elle me pousse, mais maintenant Pocahontas est à vous (mais sur scène, elle reste à moi… ok, à nous !).

par Net Emergence

Une utopie musicale, parce que l'on peut proposer, au détour d’un click, à des personnes qui n’en ont pas l’habitude la possibilité de découvrir d’autres sons, d’autres artistes, d’autres univers...

Vous avez apprécié cette lecture ?

Abonnez-vous au site : RSS
Partagez cet article :

Une réponse à Kronem | Pocahontas

  1. birdy birdy dit :

    sympa cette interview google street view!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*